à la noix

date : 1901 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 45

à la noix

locution

Dépréciatif, terme de mépris, visant la qualité : de mauvaise qualité, mauvais, médiocre, nul, faux, faible

Synonyme : faux, bluff, qualité (de mauvaise)

Famille : noix (à la)

1957 Toi et tes combines à la noix ! 1957. Du riffifi chez les femmes
1957 Peut-être becauze il s'est senti les chocottes de voir les poulets qui s'excitaient sur le repassage de Chase, il y va un peu plus mou dans l'emploi de sa ferraille à la noix, de son béton à la godille et de toute la saloperie de camelote qu'il avait. 1957?. Dix ans de frigo
1925 Avec tes raisonnements à la noix, il n'y aurait plus de vie possible ! 1925. La bonne vie
1946 ses amourettes qui lui retombent sur le bec, ses combines à la noix 1946. Le cinquième procédé
1989 Ducon. De quoi j'me mêle. Pauv'mec à la noix 1989. La vacation
1944 Je vous répète que je vous donne l'ordre, moi, de vous taire, espèce de « défaitiste à la noix ». 1944. Dans les prisons de la milice - Un mois au château des Brosses
1990 son amerloque à la noix, qui est un partouzeur bisexuel de première 1990. À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie
1922 De taille moyenne, mince, plutôt agréable, on voyait tout de suite à son allure équivoque que c'était un « mec à la noix ». 1922. Au Lion Tranquille
1953 Écoute, ma poule, t'as fini avec tes airs à la noix ? 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?

<9 citation(s)>

COCO1, subst. masc. Loc. imagée. [Appliqué à une pers. ou à des propos] A la noix de coco (péj.). Sans valeur réelle, insignifiant. Une princesse à la noix de coco (PROUST, Sodome et Gomorrhe, 1922, p. 728); des boniments à la noix de coco (PROUST, Le Côté de Guermantes 1, 1920, p. 139. NOIX, subst. fém. 2. Loc. à valeur adj. À la noix, à la noix de coco. Dénué de valeur, d'intérêt. C'est pas à nous qu'il faut faire des boniments à la noix de coco (PROUST, Guermantes 1, 1920, p.139). Elle en avait assez de la mouise (...) et de l'hercule à la noix. Des folies! (ARNOUX, Paris, 1939, p.217). Étymol. et Hist. 3.1901 à la noix « sans valeur » (BRUANT, p.220); (TLFi) /

Selon CHAU-VIE, à la noix pourrait être une déformation de alénois dans l'expression cresson alénois, variété de cresson amer et piquant employé pour relever les salades ; d'où la locution salade à la noix, salade très âcre, et, fig., chose mauvaise, signalée par Sainéan (GR) / Sous-entendu : à la noix de coco (BAU1920) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).