l'ouvrir

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 32

l'ouvrir & ouvre-la ; la faire ouvrir ; ≠ ne plus l'ouvrir ; ne pas l'ouvrir

■ Parler (général) : dire, répondre ; ■ parler (opposition) : dire ce qu'on retenait, ce qu'on pense, contester, râler, s'opposer ; ■ parler (avouer, révéler) ; parle ! ; □ faire parler ; ≠ se taire, ne pas parler, garder un secret, ne rien révéler

Synonyme : parler, dire, avouer, parler, faire des révélations

2003 ils n'avaient qu'à pas l'ouvrir 2003. Canard enchaîné 1965 il aurait du pain sur la planche ce fumier de garde mobile qui est là et qui s'est tiré comme tout le monde. Oui, c'est à toi que je cause, c'est toi le fumier et pas un autre. Y a seulement quinze jours qui c'est qui aurait cru possible de dire ses quatre vérités à une bourrique !… Maintenant on peut l'ouvrir, on a de la liberté, de l'égalité et de la fraternité depuis qu'on est prisonniers. 1965. La débâcle 1957 –Pense à ta môme et fais pas le con Frankie. T'as qu'à l'ouvrir et à nous affranchir où se trouve Watt et tu pourras les mettre. –De la merde… je lui réponds. Si tu veux Watt t'as qu'à aller le chercher toi-même. 1957?. Dix ans de frigo 1957 Elle serre les poings qu'elle a les jointures qui blanchissent, ses robloblots qu'elle a pommés, se soulèvent tandis qu'elle palpite à se demander si elle l'aurait pas trop ouvert. 1957?. Dix ans de frigo 1935 Des haricots, qu'on me lâche, et je la ferme. –Pour quelqu'un qui la ferme, vous venez de l'ouvrir pas mal, la petite mère, répondit Chouard. 1935. Viande à brûler 1956 parle-moi un peu du Club ? Tu peux l'ouvrir sans scrupules 1956. M'as-tu vu en cadavre ? 1917 Ils auront un peu plus que les autres le droit de l'ouvrir, après la guerre ! 1917. La guerre sous terre 1980 c'était sans arrêt des devoirs surveillés et des interrogations écrites pendants ses cours. Sans arrêt. Et il sacquait, la vache. Quel sadique ! On pouvait jamais parler avec lui. Pas une fois. Interdiction de l'ouvrir. 1980. Je ne veux plus aller à l'école 1922 il vit le môme Marmouset penché sur lui. Il eut la force de lui dire : –Môme ! ne l'ouvre pas… j'veux pas… et il s'évanouit de nouveau. 1922. Au Lion Tranquille 1911 Anatole vient de me refiler un autre torchon, et j'y ai enlorkès babillé de la belle sur mes oignons. C'est épatant, ce qu'on l'ouvre sur bibi depuis quelque temps ! Tu causes ! que je suis connu sur la place ! 1911. Le journal à Nénesse 1953 Ma parole, elle me cherche, cette ordure !!! Si tu l'ouvres encore une fois, je te dérouille à zéro. Compris ? 1953. De la boue et des roses 1953 C'te bonne essence de nave de mari, y l'ouvre pas. Il encaisse ça avec le sourire. Faut-y qu'il y en ait qui soient cornards ! 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? 1956 le grand pâle va me suriner […] faut pas que je me fasse de berlues. Si je l'ouvre, ce sera du kif. Ces foies blancs ne peuvent pas laisser sur ses fumerons un poulet 1956. Fais gaffe à tes os <13 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 497