glandouiller

registre moderne : 6 fréquence : 13

glandouiller

v. intr.

Perdre son temps, ne rien faire, être peu productif ; traîner, errer, se promener sans but ; attendre inutilement ; paresser, musarder

Synonyme : attendre, patienter, paresser, ne pas vouloir travailler, faire (ne rien), ne pas travailler, chômer, chômage, perdre son temps, bagatelles

Morphologie : -ouiller

1955 De toute façon, ici c'est cuitarès. Pas la peine de rester glandouiller plus longtemps. 1955. Mollo sur la joncaille
1963 quelques mecs décavés qui ont la phobie de se coucher et qui glandouillaient 1963. Satan est là
1993 Il me fit glandouiller un bon moment avant de me la rendre modifiée de sa main 1993. Et l'expresso remplaça la bistouille
1978 Chez les homosexuels, en général, on traîne trop, on est moyen, on glandouille. 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine
1956 La vie a une vilaine couleur vénéneuse, ce matin ! Je glandouille dans ces bas-fonds célèbres où gravite la plus pauvre population d'Europe. 1956. Fais gaffe à tes os

<5 citation(s)>

De glander, et -ouiller (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).