un bail

date : 1828 registre ancien : 6 registre moderne : 5 fréquence : 28

un bail & un bail que ; ça fait un bail ; ça faisait un bail ; pour un bail ; > le bail n.m.

Longtemps, bien longtemps, longtemps que ; faire longtemps, ça fait longtemps, ça faisait longtemps ; pour longtemps ; > le temps, la durée (longue)

Synonyme : longtemps, durer (temps)

1957 Un bail que tu m'as pas donné de tes nouvelles 1957. Du riffifi chez les femmes 1957 Il était au trou depuis un bail, 10 ans, c'est ce que je dis, un bail. 1957?. Dix ans de frigo 1925 Quatre ans d'exil, c'est un bail ! 1925. La bonne vie 1937 Ma carrière administrative elle a quand même duré quatre ans. C'est un bail 1937. Bagatelles pour un massacre 1943 Il avait vécu cinq mille heures de sa vie dans une carlingue : « Un bail ! » comme il disait 1943. Batailles dans le ciel 1957 Depuis ce matin j'analyse la trouille qui monte en moi à l'idée d'y retourner pour un bail sérieux 1957. Carnaval à cinq 1990 Cela fait déjà douze ans que je travaille au groupe de la Tire. Un bail aux yeux de certains 1990. Pickpockets ! Vingt ans de flagrant délit : un flic parle 2011 T'as dû faire du judo, mais ça fait un bail. Maintenant, tu pourrais plus basculer un bébé. 2011. La nuit du vigile 1976 Pourtant, depuis le bail qu'il travaillait à Fresnes, il en avait vu des durs et des plus coriaces que ce Mendoza 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza 1976 Il n'avait pas le trac ! C'était pas ça ! Depuis le bail qu'il marchait à cet article cela lui serait passé ! 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza 1976 Un nouveau client à héberger, rétorqua le flic chauffeur. Et je crois qu'il en a pour un bail ! 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <11 citation(s)>

2. Laps de temps, généralement long. Il y a, cela fait un bail : 5. ... je me charge de faire durer la monarchie absolue une dizaine d'années (...) Mais dix ans, c'est un joli bail. A. France, Monsieur Bergeret à Paris,1901, p. 222. (TLFi) / bail (c'est un beau -) loc. phrast. non conv. TEMPS "cela fait longtemps" - BEI, déb. 20e ; TLF (c'est un joli bail), DArg., 1901, A. France ; GLLF, DEL, GR[85], ø d. 1829 - « - Cent et un ans ! comme dit cet autre, ce n'est pas un jour. - [...] Non ! non, ce n'est pas un jour, c'est un beau bail. » Vidocq, Mém., 3, 377 (Tenon) - P.R (BHVF) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 473