nonne

registre ancien : 9 fréquence : 11

nonne & none ; (lone) n.f.

Aide du tireur, compère, complice, affidé, acolyte du fourlineur (elles cachent) ; complice du pickpocket (qui presse, heurte, isole la victime)

Synonyme : voleur, complice Usage : pickpocket

1912 Les véritables pickpocket travaillent bandes, dont les associés se partagent la besogne. Celui qui opère les soustractions a nom la main ; ses complices sont les leveurs ou lones, dont le rôle est de presser, de heurter, d'isoler, de rabattre la victime ; un dernier complice ou coqueur, se tient à proximité, de façon à recevoir l'objet volé, qui lui est remis rapidement et subrepticement. 1912. Les plaies sociales. La Pègre 1912 L'un ou l'autre des complices ou lones parte à la main une valise ou valdingue, qui lui donne l'air d'un provincial en voyage. 1912. Les plaies sociales. La Pègre 1828 les deux compères, que le filou nomme ses nonnes ou nonneurs, se mettent chacun à leur poste, c'est-à-dire près de la personne que l'on veut voler, ils la poussent et la serrent comme dans un étau, en s'efforçant de cacher la main de l'opérateur 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs 1830 La plupart des bateleurs sont leurs affidés ; ils les appellent leurs nonnes ou nonneurs 1830. Histoire de Vidocq, chef de la police de sûreté, écrite d'après lui-même, par M. Froment, Ex-Chef de Brigade du Cabinet particulier du préfet, auteur de La police dévoilée (vol.2) <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 351