maquiller

registre moderne : 7 fréquence : 44

maquiller & se maquiller ; se maquiller de

Falsifier, changer d'aspect, d'apparence (tromperie), truquer : se rendre malade, simuler la maladie ; farder, se farder, se déguiser, se grimer ; camoufler ; transformer un objet volé (voiture) pour le rendre non reconnaissable, changer d'aspect

Synonyme : simuler, feindre

1977 je m'étais fait un petit atelier dans un coin du terrain, et un autre, avec René, dans le fond, le long du mur : là on en a maquillé des motos et des Mobylettes ! 1977. Une vie de cheval 1923 se maquiller, c'est-à-dire absorber une drogue végétale quelconque, qui donne une fièvre intense 1923. Les mystères du bagne, ou 4 ans chez les forçats - Scènes vécues de haine, d'amour et de mort (fasc. 1 à 4) 1924 Un homme est-il ou n'est-il pas malade ? S'est-il maquillé ? 1924. Dante n'avait rien vu xxxx Beaucoup se maquillent pour aller à l'hôpital quelques semaines. (Dieudonné) xxxx. Écrits 1909 on a eu soin de faire maquiller la carrosserie, de façon à rendre la voiture primitive méconnaissable 1909. Les bandes noires - Etude sur l'exploitation des vendeurs, producteurs, négociants, etc. (Les Plaies Sociales) 1985 celui-ci s'occupait à maquiller des voitures volées, leur donnant une trompeuse apparence de véhicules achetés dans la plus grande légalité, carte grise à l'appui 1985. Sûreté urbaine 1918 se présenta avec ses papiers et sans se « maquiller » 1918. Loin de la rifflette 1982 tandis que des gitans de Béziers maquillaient en coupés Mercédès des deux-chevaux volées 1982. Autorut du soleil 1927 La môme avait si bien maquillé son bulletin que je n'y avais vu que du bleu. 1927. Maisons de société - Choses vues 1870 du reste, ils maquillent bien le pichenet, encore mieux le vitriol 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être 1835 lorsque le docteur ne juge pas leur état assez grave pour les y faire entrer [à l'infirmerie], doués de tous les genres de talens, il se maquillent (simulent) des maladies de manière à mettre parfois en défaut la perspicacité du prophète 1835. Les prisons, dans Nouveau tableau de Paris au XIXe siècle 1834 Qu'est-ce que tu veux, toi ? –Monsieur, j'ai la gale. –Voyons tes mains. Tu te maquilles, toi. –Non, monsieur. –Si, monsieur : je me rappelle t'avoir déjà traité. 1834. Une infirmerie de prison, dans Paris ou le livre des cent-et-un 1930 S'évader des îles est si difficile que la plupart n'y pensent même pas. Il reste un moyen héroïque : se maquiller d'une maladie incurable : la tuberculose ou la lèpre. 1930. La vie des forçats 1930 Beaucoup se maquillent pour aller à l'hôpital quelques semaines. 1930. La vie des forçats 1975 Ne serait-ce pas, en l'occurrence, le signe d'une modification que j'aurais effectuée pour maquiller un pistolet homicide ? 1975. Souvenirs obscurs d'un Juif polonais né en France 1990 Rien n'est perdu ; les Péruviens maquillent les passeports en y collant leur propre photographie d'identité et vont négocier les lots de traveller's cheques. 1990. Pickpockets ! Vingt ans de flagrant délit : un flic parle 1918 On s'aperçut qu'Albert avait complètement maquillé son livret 1918. Loin de la rifflette 1918 un simili-soldat, crasseux et péremptoire, vrai flic ou flic « maquillé » (car certains « affranchis » se faisaient passer pour roussin, à seul [sic] fin de devenir maître chanteur) 1918. Loin de la rifflette 1881 D'autres condamnés ont reçu la corde sur l'ordre du médecin Benoît, devant qui ils s'étaient présentés comme malades et qui aurait reconnu qu'ils s'étaient « maquillés », c'est-à-dire qu'ils avaient simulé une fausse malade. 1881. Annexe 3833. Rapport fait au nom de la commission d'enquête sur le régime disciplinaire des établissements pénitentiaires de la Nouvelle-Calédonie 1881 j'ai entendu le médecin Benoist ordonner au surveillant Joseph de lui faire un rapport sur cinq forçats de droit commun qui s'étaient « maquillés » avec du sainbois et de l'écorce d'acajou pour simuler des plaies. 1881. Annexe 3833. Rapport fait au nom de la commission d'enquête sur le régime disciplinaire des établissements pénitentiaires de la Nouvelle-Calédonie 2007 Depuis le début, cet enfoiré maquille ses crimes en suicides. 2007. La gigue des cailleras 1924 Des garages clandestins accueillaient les voitures dérobées, où on les « maquillait » savamment dans le courant de la nuit. 1924. Les dessous de Montmartre 2011 avant de forcer les autres à maquiller son meurtre en chute dans les douches. 2011. Dans la peau d'un maton 1974 Cette femme [caissière] avait, pendant des années, maquillé ses livres jusqu'au jour où elle fut découverte. 1974. J'ai été 16 ans médecin à Fresnes <24 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 815