empaffé

registre moderne : 8 fréquence : 14

empaffé

& empafé ; empafé de ; empaffé de

n.

■ Homosexuel passif, sodomisé ; ■ fort terme d'insulte (non sexuelle) : salaud

Synonyme : insulte, homosexuel, sodomite, pédéraste

1957 Mais le mec en a gros sur la patate au sujet des empafés qui l'ont faisandé et i'va drôlement se manier le train tant qu'il pourra s'esbigner des flics. 1957?. Dix ans de frigo
1950 surtout le curé, qui sous ses airs paterne devait me garder une dent de pas lui avoir laissé faire joujou avec l'âme d'Elisabeth, et le toubib aussi, cet empafé 1950. Ainsi soit-il
1950 Un pote à moi, toubib aux Enfants-Malades, reçut un jour la visite d'un client qui s'était carré un quart Saint-Galmier dans l'oignon. Toute la fiole lui était entrée dans le gnarre, il pouvait plus la ressortir. Bouché il était, empaffé à ras bords 1950. Ainsi soit-il
1954 La sélection s'est opérée d'elle-même : truands crevards, putains déshydratées, empafés d'indics de la basse flicaille, bourgeois un peu trop conformistes, sauf pour la livre de bidoche au noir et le calendo sans ticksons 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
1988 vous savez ce que cette empaffée m'a répondu ? Vous savez ce que cette salope a répondu au fazendeiro-amici le plus riche et le plus puissant du Brésil ? 1988. L'exécuteur - Fleuve de sang en Amazonie
2009 Quel empaffé ! Il s'est planté de domicile 2009. Sang d'encre au 36
1977 Et il a fallu que Bert, cet empaffé, s'amuse à lui accrocher des galons de cabot-chef et à l'envoyer se faire saluer par des gars qui revenaient d'Indo. 1977. Faut pas rire avec les barbares
1976 Quel empafé ce M… Dire qu'il l'avait à la bonne et lui aurait donné sa chemise… 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).