taper

registre ancien : 7 fréquence : 12

taper

& ça tape ; taper de la gueule

Sentir mauvais, puer ; avoir mauvaise haleine ANG : to stink, it stinks

Synonyme : puer, sentir mauvais

1966 « Ça fouette ! » au passage de la pompe des vidangeurs, accompagnée du geste de se boucher le nez. […] je ne le dirai plus. Je ne dirai pas non plus ça cocotte, ou ça trouillote ou ça tape ; je dirai ça sent mauvais » 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945)
1917 « Mince alors ! Si ça tape ! –Quoi ? Les obus ? –Mais non, pochetée ! J'veux dire : c'que ça pue ! […] » 1917. Nuits de guerre (Hauts de Meuse)

<2 citation(s)>

TAPER, verbe c) Pop. Sentir mauvais. Ça tape ici! (ROB.). [Le suj. désigne une pers.] Taper de + n. d'une partie du corps. Puer de. On lui ôte ses pompes en daim... ses socquettes bayadères... Il tape des arpions que c'est pas croyable... On se recule nauséeux (B. BLIER, Les Valseuses, 1972, pp. 199-200 ds CELLARD-REY 1980). (tlfi:taper) /

Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).