lardu

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 9 fréquence : 19

lardu n.

Policier (et plutôt policier en civil, pas en uniforme) ; commissaire de police ; la police

Synonyme : policier Morphologie : loucherbem Usage : police

1957 Fais gaffe, Louis ! On dirait les lardus ! Laisse-les filer ! 1957. Du riffifi chez les femmes 1957 Les mecs qui ont dégueulé aux lardus, qui m'ont balancé, quoi… 1957. Le trou 1981 Et puis, il peuvent aussi nous mettre les lardus au train : ils sont chez eux, ces gougnafiers, dans leur château ! 1981. Tiens, voilà du Bouddha ! 1974 Dans la voiture des lardus, ma griserie s'évanouit. Les juges n'ont jamais été cléments avec moi. À coup sûr, si je ne m'évade pas, je plonge pour le compte cette fois-ci ! 1974. Ancien détenu cherche emploi 1977 ordre de laisser le passage aux civils après les avoir fouillés. L'ordre a été exécuté avec tant de conscience que j'avais la sale impression d'être passé du mauvais côté de la barricade sociale. Chez les lardus. 1977. Faut pas rire avec les barbares 1976 Se ruant sur la chaussée afin d'éclaircir ce problème, il repéra de suite les deux perdreaux. –Les lardus, Fan ! les decs ! 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza 1976 Les lardus n'avaient pas l'air de s'être déplacés pour des prunes et les habillés, P.M. à la hanche, descendaient de leurs fourgons-ambulances. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <7 citation(s)>

Vient de quart = lart du qua en loucherbem (PN-c) / De quart>larduca (George, FM48) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 319