harponner

registre ancien : 7 fréquence : 11

harponner & se faire harponner v.tr.

Attraper, se faire prendre, se faire arrêter ; prendre qqun (sentimentalement) ; aborder ; interpeller qqun, un taxi ; attaquer ; saisir (qqun, qqchose)

Synonyme : arrêter, arrêté, se faire arrêter, interpeller, se faire prendre, séduire, draguer, plaire, courtiser

1957 Elle est pas timbrée et a donc dû être déposée là par quelque branquignolle. J'harponne la bafouille 1957?. Dix ans de frigo 1982 Jusqu'au jour, jour fatal, où l'ardent quinquagénaire […] se laissa harponner pour de bon par une petite grue du Sébasto 1982. Histoires de la nuit parisienne 1952 Deux souris m'ont harponné au coin de la rue Madame 1952. Mon taxi et moi 1952 L'autre jour, aux Halles, un type m'harponne 1952. Mon taxi et moi 1952 Il a seulement pas senti qu'on le harponnait à quatre par les épaules et par les guiboles pour l'enfourner dans la bagnouse. 1952. Émile et son flingue 1977 Quelques heures plus tard, je suis repassé devant la villa, malheureux et inquiet. La domestique me guettait et m'a harponné au passage. 1977. Faut pas rire avec les barbares <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 665