rébecca

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1781 registre moderne : 8 fréquence : 16

rébecca & rebecca ; faire son Rébecca ; faire du rébecca ; y avoir du rebecca ; faire du rebecca ; aller au rebecca ; faire du rébécca n.m., n.f.

Se révolter, résister, regimber ; semer la panique, se battre, etc ; y avoir de la bagarre, bagarre ; lutte, combat

Synonyme : bagarre, rixe

1955 L'assassinat de sa femme n'a pas dû lui plaire. Il a fait du rébecca. Ça s'est terminé dans un terrain vague de la porte de Châtillon 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement) 1955 C'est une danseuse nue de chez Mayol, alors tu penses, la Lily, qu'est-ce qu'elle a fait comme rébécca ! 1955. Pas de pitié pour les caves 1965 Je passe sur les détails de la rébecca. Elle a duré près de deux heures. Les deux cognes U.S.A. ont été mortellement blessés. 1965. Le Tigre entre en piste 1976 Les braqués se caguaient dessus et préféraient obtempérer sans aller au rebecca. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza 1903 Mais si des fois il voulait faire du « rebecca » je te préviens qu'il aurait pas envie d'y revenir. 1903. Les enracinées 1912 en faisant neiger quelques swings sur le tasseau de sa victime, voilà pour t'apprendre à faire ton Rébecca 1912. Les Pieds Nickelés ministres, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) <6 citation(s)>

De rebéquer, avec calembour : cf. faire sa Rébecca « être rebéqueuse » (1807) ; aussi faire du rebec, 1653 (dans ESN) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 612