cloquer

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 9 fréquence : 21

cloquer & □ cloquer au secret ; se cloquer v.tr.

■ Donner, remettre, mettre ; □ mettre au secret ; ■ se mettre, s'installer ; ■ se jeter ; ■ consommer (s'envoyer)

Synonyme : donner, céder, remettre, mettre, remettre

1955 j'aurais parié qu'avant de se trisser, tout en pétard qu'il était, il devait lui cloquer une bise de voyou et lui caresser le fouettard un chouïa 1955. Mollo sur la joncaille 1955 Là, Milou a tout foutu en l'air, en se mettant en pétard. Il a commencé par lui cloquer une beigne, en gueulant. 1955. Mollo sur la joncaille 1969 Les politicards de tous les pays s'en cloquent plein les poches avec notre pognon… 1969. Petit lexique à l'usage des lecteurs, dans L'humour dans les prisons 1969 Ils cognèrent un peu sur lui, puis, devant son inertie, le cloquèrent au secret, en se disant que le temps et la cellote lui délieraient la langue plus sûrement que les gnions… 1969. L'humour dans les prisons 1955 si je te cloquais une cigarette toute neuve, qu'est-ce que tu ferais de ce mégot ? 1955. Fièvre au Marais 1956 Dix-huit berges et se cloquer par la gironde ! 1956. M'as-tu vu en cadavre ? 1952 Et vous croyez, comme ça, que parce que vous en avez besoin je vais vous le cloquer aussi sec ? 1952. Rencontre dans la nuit 1956 Je cloque le portrait avec la photo du groupe dans une grande enveloppe commerciale. 1956. Fais gaffe à tes os 1956 Il se dresse, fait reculer un de ses potes et me cloque un coup de latte en vache. Pas moyen d'esquiver. 1956. Fais gaffe à tes os 1963 À moins qu'il ne les cloque sur un gail qui restera au pieu 1963. Satan est là 1963 Bien à l'aide dans mon slip, je me cloque dans la corbeille 1963. Satan est là <11 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 741