pensum

fréquence : 3

pensum

n.m.

Discours ennuyeux ; exercice scolaire de rédaction ; punition scolaire (écrire plusieurs fois qqchose)

1859 le tout aggravé de six mille vers de pensum, c'est-à-dire deux ou trois vers écrits trois ou deux mille fois, travail à gâter la main et à abrutir l'esprit. 1859. Voyage autour de ma prison 2002 Or le pensum en question fait plus de quinze pages serrées, alignant des dizaines de citations et de noms d'écrivains, jusqu'à l'indigestion 2002. Canard enchaîné <2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 189