bachotage

date : 1892 registre moderne : 4 fréquence : 4

bachotage

n.m.

Travail scolaire servile, études pratiquées sans ambition, révision des cours dans la seul objectif de réussir les examens, étude besogneuse

Synonyme : étudier, étude

Famille : baccalauréat

2008 Moi je lui explique, l'école, c'est pas juste un lieu de bachotage où on apprend à remplir une future tâche professionnelle, c'est aussi un accès au savoir où l'élève s'élève. 2008. Kiffer sa race 2011 Au coeur de l'école et de ses cafards, du bachotage ennuyeux et de certains cours qu'il nous fallait bien subir, il y avait un monde merveilleux qu'on découvrait en poussant une porte, la porte de la salle de Monsieur Genovesi 2011. Je tue les enfants français dans les jardins <2 citation(s)>

BACHOTAGE2, subst. masc. Arg. des écoliers et fam. Action de bachoter. Les méfaits du bachotage. Rem. 1. 1re attest. 1892 (Esn. 1966). 2. Attesté ds Lar. 20e-Lar. Lang. fr., Dub. (tlfi:bachotage) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 291