rouler des mécaniques

date : 1953 registre moderne : 5 fréquence : 23

rouler des mécaniques & rouler les mécaniques ; jouer des mécaniques locution

Prendre de la place, faire l'intéressant, se faire valoir ; faire le beau ; se pavaner, faire le fier, rouler des épaules (h) ou des hanches (f) ; faire jouer ses muscles, faire le fort ; marcher d'une démarche chaloupée, avec une virilité affectée

Synonyme : prétentieux, faire le prétentieux, fier

2008 Limite j'avais envie de me joindre à la mauvaise humeur générale contre cet Alphonse. Bah quoi, à peine débarqué de je ne sais où, il venait rouler des mécaniques dans ma classe ! 2008. Kiffer sa race 2006 macho c'est un homme qui roule des mécaniques, qui fait le mâle, et donc il traite les femmes de façon un peu méprisante. 2006. Entre les murs 1960 Qu'est-ce que c'est que cette allure qu'il se voit, ce dandinement chaloupé d'athlète de foire ! Monsieur roule des mécaniques ? 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 1969 C'est un fils de famille qui a mal tourné et qui est fier de rouler les mécaniques à Pigalle en jouant au mac. À Montmartre, on le considère comme un demi-sel 1969. Les flics 1982 Toujours les deux mains dans les poches, pour bien marquer que le travail manuel ne le concernait pas […]. Roulant des épaules et du reste ou, comme on dit, jouant des mécaniques 1982. Histoires de la nuit parisienne 1994 Un beau guerrier, c'était, l'adjudant, avec sa nuque bien rasée. […] Puis il s'avança vers nous en roulant des mécaniques. 1994. La guerre des gusses 1978 Et puis, je pèse 75 kilos, j'ai des rondeurs qui ne passeraient pas. Je peux pas me balader dépoitraillé en roulant les mécaniques. 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine 2002 Combien il touche pour rouler des mécaniques dans les coursives ? 2002. Canard enchaîné 1977 Tu te rappelles B., il a fait un mois, en sortant il roulait des mécaniques : j'ai fait de la tôle. Moi en sortant j'irai pas me vanter. 1977. Les jeunes en prison. On nous enfonce <9 citation(s)>

MÉCANIQUE, adj. et subst. fém. Loc. pop. et fam. Remonter la mécanique. ,,Rassembler toute son énergie`` (ESN. 1966). En partic. Rouler des, les mécaniques. Rouler des, les épaules et, p. ext., avoir une attitude prétentieuse, chercher à en imposer. Je me suis éveillé dans le fauteuil, une couverture sur les endosses, et je pouvais réellement pas prétendre rouler les mécaniques (SIMONIN, Touchez pas au grisbi, 1953, p.79). Quand il en avait un coup dans l'aile, Totor de Montreuil roulait des mécaniques dans les bals (LE BRETON 1960). Rouleur de mécanique. Personne prétentieuse, qui roule des épaules. Je commençais à les prendre en horreur, ces rouleurs de mécanique, avec leur prétention à la grande vedette (SIMONIN, Touchez pas au grisbi, 1953, p.19). (tlfi:mécanique) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 752