torpiller

registre moderne : 4 fréquence : 4

torpiller

v.tr.

Saboter ; gêner, contrarier, faire échouer

Usage : général, politique

2006 est convaincu que les photos prises en juillet ont été sciemment divulguées fin août pour torpiller la rentrée politique de Nicolas Sarkozy. 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police 1954 Entre les gorgées, malgré moi, je me reposais des questions, ce qui ne me mettait pas de bon poil. On n'aime pas voir torpiller les petits projets qu'on a bien mijotés. 1954. Les portes de l'aventure 2002 Roselyne Bachelot, qui vient de torpiller la loi sur l'eau 2002. Canard enchaîné <3 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 142