foultitude

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1848 registre ancien : 5 registre moderne : 5 fréquence : 12

foultitude & une foultitude ; une foultitude de ; des foultitudes n.f.

Grande quantité, beaucoup (de choses, de monde)

Synonyme : beaucoup, en quantité

1863 ils vont songer immédiatement à une foultitude de choses désagréables… 1863. Le Bout de l'an de la noce 1964 À cette heure, c'est bourré comme un oeuf, le local décoré de fresques antiques et d'une foultitude de porte-clefs 1964. Folle à lier 2007 On s'envoie donc une foultitude de banalités, un certain nombre de mimiques de circonstance, et deux bières. 2007. La gigue des cailleras 1911 Une larve de l'acabit de mézigue, tu n'en connais pas des foultitudes pour sûr et certain… 1911. Le journal à Nénesse 1911 Que je redevienne honnête homme, s'écriait-t-il, si mon enseigne ne nous amène pas d'ici peu une foultitude de poires au pognon juteux 1911. Les Pieds Nickelés voyagent, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) 1956 Tu en as trouvé beaucoup ? –Quatre chez Schwob, une foultitude chez Lefranc… 1956. Fais gaffe à tes os <6 citation(s)>

Foultitude, subst. fém.,fam., plais. Grand nombre, grande quantité. Synon. multitude.Il [Banville] nous parle (...) d'une foultitude de gens et d'un tas de choses (Goncourt, Journal,1882, p. 209). (TLFi) /

Croisement plais. de foule et de multitude (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 308