gus

date : 1954 registre moderne : 7 fréquence : 21

gus & gusse n.m.

Type, individu quelconque ; suspect

Synonyme : individu, type, quidam Famille : Auguste

18424.jpg: 469x651, 217k (06 juillet 2011 à 18h44)

1976 Bon, si on veut fouiller, y'en a quand même un paquet qui, si elles ne sont pas maquées par des gars du milieu, filent quand même de l'argent à des gus, mais ce ne sont pas eux qui sont cause de leur prostitution. 1976. Le nouveau visage de la prostitution 1988 j'ai fait la connaissance d'une sacrée bon Dieu de bonne femme. Du genre à faire goder au quart de tour un gusse normalement constitué 1988. L'exécuteur - Fleuve de sang en Amazonie 1974 Allez vous plaindre à qui de droit, écrivez, agissez, mais foutez la paix à ce gus. Ce n'est pas son rayon. 1974. Ancien détenu cherche emploi 1967 Il avait son fil direct avec des tas de gus haut placés dans tous les coins du monde. Il pouvait appeler Tito ou Nasser quand il le désirait. 1967. Face d'Ange et la conférence 2009 quand on aura fait le rapprochement de ces éléments avec Jacquin, Santoni et Lemaire, on sera tout proches d'identifier notre gus. 2009. Sang d'encre au 36 2002 que ça leur fait une pub d'enfer et que ce genre de gus, le plus souvent paranos et dérangés, s'épanouissent dès qu'on les traite en martyrs 2002. Canard enchaîné <6 citation(s)>

De Gugusse, Auguste ; l'anc. argot gus «fripon» (1904), du provençal, de même orig. que gueux, est sans doute un autre mot (GR) / Aphérèse de Gugusse < Auguste (George, FM48) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 950