tiédasse

registre moderne : 5 fréquence : 5

tiédasse

n., adj.

Tiède, pas assez frais ; au fig. modéré (à propos d'engagement personnel)

1976 se rasa, se changea et s'installa au salon avec un Cutty Sark tiédasse, car le réfrigérateur n'avait pas eu le temps d'agir 1976. Le petit bleu de la côte Ouest (Trois hommes à abattre)
2007 Je reprends, pour être urbain, une gorgée de bière tiédasse. 2007. La gigue des cailleras
1975 Il se reversa du thé – tiédasse maintenant. 1975. Les canards de Ca Mao
2002 Pierre Brochand, le tout neuf patron du contre-espionnage, au rayon du chiraquisme militant, ferait passer son frangin Bernard, le député-maire UMP de Cannes, pour un tiédasse 2002. Canard enchaîné

<4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).