se mettre en frais

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 11

se mettre en frais & se mettre dans les frais locution

Faire des dépenses, bien se présenter ; s'habiller avec élégance ; faire des efforts de séduction ; faire des efforts, mieux faire que d'habitude

1863 De Saint-Laz je connais / Toute la confrérie ; / Ell' m'fait gagner ma vie / Sans me mettre en frais. 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar 1937 Le crépu c'est le Roi du jour… Il monte… Le blanc descend… C'est lui qui a tous les honneurs !… C'est pour lui qu'on se met dans les frais 1937. Bagatelles pour un massacre 1899 Il n'y avait pas d'autres invités ; c'était pour lui seul qu'on s'était mis en frais 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - Les industries de l'amour 1981 Clémentine fut inébranlable : elle voulait rentrer. Le vieux se mettait à tirer une gueule pas possible ; il commençait à croire qu'il s'était mis en frais pour pas grand-chose 1981. Tiens, voilà du Bouddha ! 1910 La municipalité s'était mise en frais pour ces hardis explorateurs 1910. À la conquête du Pôle Nord, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 776