épatamment

date : 1866 registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 11

épatamment

adv.

Parfaitement bien, très bien, remarquablement bien, admirablement, merveilleusement

Synonyme : bien, bon

1957 Elle caresse doucement mon front brûlant de ses frais tripotants. –Comment ça va mon joli ? elle me demande. –Épatamment, je lui réponds 1957?. Dix ans de frigo
1927 Voilà qui va épatamment à mon genre de beauté, dit-il. Je vais avoir tout de suite l'air distingué 1927. Les Pieds-Nickelés en Amérique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1917 Ça va par ici ? –Épatamment. Nous sommes partout à la lisière. Pas un tué ; pas un blessé. 1917. Nuits de guerre (Hauts de Meuse)
1914-1919 Nous allons à la popote que nous avons décorée épatamment pour ce jour-là. 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées
1909 Radinez, fit leur complice à mi-voix : la combine a réussi épatamment… 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)

<5 citation(s)>

De épatant (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).