biberonner

registre ancien : 6 fréquence : 14

biberonner

v.tr.

Boire, boire avec excès, boire souvent (de l'alcool)

Synonyme : souler (se), s'enivrer, boire de l'alcool

Usage : alcool, ivrognerie, boire

1981 elles se tenaient par le cou, la cuisse de l'une passée sur la cuisse de l'autre, et n'arrêtaient de se grignoter le museau que pour biberonner 1981. Tiens, voilà du Bouddha ! 1919 Quant à l'arrosage, je ne puis guère vous dire ce qui a été siroté comme bouteilles, mais, sûr qu'on a sérieusement biberonné 1919. Annexes, dans Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées 2007 D'aucuns biberonnent des cocktails plus sucrés que des loukoums, pendant que les autres se piquent la ruche plus classiquement au Moët et Chandon. 2007. La gigue des cailleras 1909 menaient la joyeuse vie à bord et passaient leur temps à manger, biberonner et fumer de délectables cigares ultra-secs à la santé de cette 'poire' de Charkson 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) 1956 Tout en buvant, je me détourne afin de lui voir le visage. Alors, du coup, je m'arrête de biberonner. 1956. Fais gaffe à tes os <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 581