à la godille

date : 1922 registre ancien : 7 fréquence : 10

à la godille

Dépréciatif, de mauvaise qualité, mot de mépris ; en louvoyant, indirectement, pas franchement ; n'importe comment ; qui va de travers ; pas franc, indirect

Synonyme : qualité (de mauvaise)

1957 Peut-être becauze il s'est senti les chocottes de voir les poulets qui s'excitaient sur le repassage de Chase, il y va un peu plus mou dans l'emploi de sa ferraille à la noix, de son béton à la godille et de toute la saloperie de camelote qu'il avait. 1957?. Dix ans de frigo
1957 La charpente est délabrée et je me marre en pensant qu'i'y a peut-être un mecqueton qu'a refilé un lot de bois à la godille au Ralph Miller pour la construction de son damné club. 1957?. Dix ans de frigo
1957 Le Vermont c'est pas un perchoir à la godille. C'est une tôle de première bourre avec ascenseurs, grooms et le toutim… 1957?. Dix ans de frigo
1955 Merde ! explosai-je, exaspéré de ces soupçons à la godille 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement)
1955 Oui, voilà ce que je suis devenu, soupira amèrement Ferrand. Un casseur à la godille 1955. Les rats de Montsouris
1957 Ce serait malheureux de paumer pour de petites affaires à la godille après avoir réussi un turbin maous 1957. Carnaval à cinq
1952 « Le ravageur ! » Un ravageur à la godille, oui. 1952. Émile et son flingue
1954 Quel con celui-là aussi, avec ses trucs à la godille de se mettre à jouer les artistes de cinéma en privé ! 1954. Le jaguar ne pardonne pas ! (Pitiless)
2002 Le reste se pratique plus à la godille, selon le principe, pas tout à fait neuf, d'un coup à gauche, un coup à droite 2002. Canard enchaîné

<9 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).