défonce

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 7 fréquence : 11

défonce n.f.

Excès, addiction (alcool, drogue, passion, etc) ; fait de se droguer, consommation de drogue, toxicomanie ; débauche

Synonyme : drogue Usage : drogue

2000 l'infirmière et moi trouvons une détenue en état comateux. « Elle est décalquée grave », nous dit la codétenue, visiblement habituée à la défonce 2000. Femmes en prison - Dans les coulisses de Fleury-Mérogis 1970 ce n'est toujours pas la tranquillité, mais souvent l'impossibilité même de se mouvoir, de se déplacer dans la « défonce ». 1970. La drogue. Drogues et toxicomanes 1970 c'est Zaferano qui va faire la manche pour la nourriture et la défonce, ou plutôt pour la défonce et la nourriture. 1970. La drogue. Drogues et toxicomanes 2006 Vingt ans, drôle de tête, un regard triste avec une bouche souriante. Elle a l'air bien dans sa défonce. 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya 1987 à moi la came, la défonce. Je vais m'en mettre plein la tête. 1987. Voyage à l'intérieur des prisons - Témoignage 1978 Quand j'arrivais à Saint-Germain après avoir fumé un joint, je ne pouvais pas rester à Saint-Germain, par contre l'héroïne, c'était fabuleux pour ça. C'est la défonce qui convient admirablement à ce métier. 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine 2012 Quelqu'un avait vendu la mèche, un soir de grosse défonce aux substances diverses sur fond d'alcool et de sexe 2012. Des clous dans le coeur 2002 ce matin, après une nuit de défonce, il faut quand même aller avorter 2002. Canard enchaîné <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 324