roupillant

fréquence : 3

roupillant

Fainéant, qui dort ; dormant, sommeillant

Famille : roupil- (dormir)

1954 Au centre de la salle du fond vidée de ses larves roupillantes, on a débarrassé une table 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville 1952 Un bonhomme pousse sa bille de clown entre les rideaux, moitié roupillant. 1952. Émile et son flingue 2002 La roupillante formation de Jean-Michel Baylet n'encourage aucune velléité sécessionniste 2002. Canard enchaîné <3 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 224