bombardé

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 4 fréquence : 10

bombardé & être bombardé

Promu (soudainement), nommé à un poste important

1889 L'ancien alla trouver le sergent-major, fit valoir ses titres et fut bombardé cuisinier en pied de la 3e du 1er 1889. Le soldat Chapuzot 1974 Il est bombardé, peu après, chef de service, sous-directeur adjoint en quelque sorte. 1974. Ancien détenu cherche emploi 2011 La Moinche, bombardé chirurgien pour l'occase, introduit le tisonnier dans le poêle quelques instants. 2011. Un militant, trois poules (suivi de La Citouche) 2002 L'appui de sa ministre de compagne lui a valu d'être bombardé président de la commission de la Production et des Echanges de l'Assemblée 2002. Canard enchaîné 2014 au turbulent Kianush Moghadam. Artisan de la victoire de l’UDI grâce à ses réseaux dans les cités de la ville, ce fan de Scarface et de la série « Braquo » a été bombardé directeur du développement territorial de Bobigny 2014. Bobigny : la folle gestion du nouveau maire <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 998