être plaqué

fréquence : 11

être plaqué

& plaqué

Être quitté, abandonné, généralement brutalement et sèchement (relation sentimentale, ou autre association)

1961 elle avait été mariée, puis plaquée par le père de ses deux enfants 1961. L'hydre aux mille têtes
1976 Tu vois, y'a quinze ans que je suis à Paris et j'en ai vu des mecs plaqués par leur nana ; c'est la seule fois que ça se termine aussi mal. 1976. Le nouveau visage de la prostitution
1968 –Et votre hercule ? –Pfuit ! Plaqué ! 1968. Le terminus des prétentieux
1947 N'était-ce pas rageant de se voir plaqué par sa femme dans des conditions aussi malpropres ? 1947. Fleur-de-Poisse
1905 Faut dresser ta largue ou tu seras plaqué, aussi vrai que mon glacis est sec ! 1905. Le Tigre & Coqueliquot
2004 L'aînée qui a dépassé la vingtaine a eu des aventures et passe pour légère, mais deux fois déjà […] elle a été plaquée par de fringants « Métros » qui lui ont promis le mariage, puis, rentrés en France, se sont hâtés de l'oublier 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne

<6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).