maquillé

registre moderne : 9 fréquence : 8

maquillé

& maquié

Truqué ; se dit de cartes marquées ; coupé (chaîne)

1850 ils choisirent un instant propice, leur chaîne étant maquiée […] d'avance 1850. La légende noire du bagne 1954 En argot, l'endroit où on vous a entraînés s'appelle un tapis franc. -Qu'est-ce que c'est que ça ? demande M. Praline. -C'est un tripot clandestin dans lequel les cartes sont maquillées. Les cartes qu'on appelle les brêmes 1954. L'Aristo chez les tricheurs 1976 Il [Stavisky] engage les plus gros enjeux et à l'issue d'une partie aux gains substantiels, on constate que les cartes avait été habilement maquillées 1976. Un septennat policier - Dessous et secrets de la police républicaine 1952 Les brèmes, elles étaient maquillées. 1952. Émile et son flingue 1835 La partie n'est que remise, à moins [qu'un] carcagnolier, mû par l'espoir de lui tirer des carottes, ne lui dévoile les ressources qu'offrent aux mains habiles des cartes maquillées. 1835. Les prisons, dans Nouveau tableau de Paris au XIXe siècle 1872 As-tu des bauches maquillées [cartes préparées] que je fauche le meg ? 1872. Dictionnaire d'argot ou de jargue (3) 1899 vous niez que je vous aie pris en flagrant délit ? vous niez que votre jeu soit maquillé et que vous voliez le public ? 1899. Les Mémoires de M. Goron - De l'invasion à l'anarchie <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 419