teinturier

registre ancien : 6 fréquence : 6

teinturier n.m.

Nègre, l'auteur qui refait entièrement la pièce de son collaborateur, écrivain qui écrit pour le compte d'un autre (littérature, poésie, textes politiques, etc.) : soit rédaction originale soit révision du texte

Synonyme : nègre (écrivain)

1828 comme tant d'autres, qui ne s'en vantent pas, j'eus un teinturier 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs 1939 Mais il y a eu aussi des « teinturiers ». –Qu'est-ce qu'un teinturier ? –C'est un nègre, celui qui fait ou refait les ouvrages d'un autre 1939. L'Académie française 1839 Une foule d'auteurs fort en vogue et fort en réputation seraient bien embarrassés s'ils n'avaient plus leur teinturier ordinaire 1839. Argot dramatique (2 articles), dans Le Monde dramatique <3 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 603