cause toujours, tu m'intéresses

registre ancien : 6 registre moderne : 6 fréquence : 21

cause toujours, tu m'intéresses

& cause toujours ; cause toujours, j'ai vu mieux ; cause toujours, mon bonhomme ; cause toujours, mon salaud ; cause toujours, beau merle ; cause toujours, mon général

locution

Formule ironique et méprisante ; formule de désobéissance : tu m'ennuies, tais-toi ; quand on n'a pas de réponse ; > au sens propre, pour exprimer son intérêt

Synonyme : terme d'ironie

1914 –Mais, messieurs… –Cause toujours, t'en diras moins que t'as jacté ! 1914. In memoriam, dans Racaille et parias 1960 Cause toujours ! ricane en son dedans le louchébem 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 1952 Mon épouse adultère m'a sevré. Je n'ai qu'à me reporter à son doux souvenir pour ça glisse ; je me suis dis : cause toujours, j'ai vu mieux 1952. Une fille du tonnerre 1952 Mais l'autre a un sourire qui signifie : « Cause toujours… » 1952. Mon taxi et moi 1898 Cause toujours, mon bonhomme, tu vaux mieux que tu ne parais, heureusement 1898. Le ménage Rousseau - Scènes de la vie de province en deux tableaux 1942 –Vois-tu, tu es une femme sans coeur, sans dignité, sans pudeur ! –Cause toujours, tu m'intéresses 1942. Ménages d'artistes, dans Théâtre complet de Brieux (tome premier) 1952 J'arrête à sa turne, je fais gueuler mon clackson. Cause toujours, tu m'intéresses. 1952. Émile et son flingue 1918 T'as trop d'esprit, grand ouistiti ; ça t' fera mourir. –Oui, oui, cause toujours… 1918. Au seuil des guitounes 1898 il grogna, d'une façon assez inintelligible pour que son interlocuteur crût à une approbation : –Cauje toujours, mon chalaud ! 1898. Bistrouille en Cour d'Assises ou le cadavre ambulant. Contes du Petit Pioupiou (5e série) 2004 Les fells m'ont trompé. Ils me surveillaient, me traitaient de « bleu ». Ils m'ont battu. Je vais vous montrer les caches. je vous jure… –Cause toujours… Tu nous intéresses… Lève toi. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne 2004 Il s'avouait « déçu » par la rébellion et manifestait des regrets de s'être laissé entraîner dans le FLN. Cause toujours, pensions-nous. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne 1978 Un peu la réaction du détenu auquel le nouveau, à peine arrivé dans la cellule, proclame : « Moi, c'est un cas à part, je suis innocent ! » Cause toujours, mon bonhomme, pense l'ancien, on connaît la chanson. 1978. L'établi 1911 Mon cochon, tu en as de bonnes !… Ji-ga-ji-ji-si, cause toujours !… Et puis quoi encore ? 1911. Le journal à Nénesse 2011 T'en as pas marre de prendre des vestes avec elle, Pierrot ? –Qui a dit que je prenais des vestes ? –Personne. Faut juste voir la gueule que tu tires ! –Cause toujours, connard. On verra bien qui fera quoi. 2011. La nuit du vigile <14 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 305