bouquet

date : 1828 registre ancien : 5 registre moderne : 5 fréquence : 35

bouquet

& c'est le bouquet ; ce serait le bouquet ; voilà le bouquet

n.m.

C'est le meilleur, c'est le pire, c'est le comble, exclamation : c'est incroyable (gravité, intensité, exagération, excès, abus... svt en mauvaise part, de qqchose d'abusif, d'excessif, de malvenu)

Synonyme : exagéré, trop, intensif grave, le comble, important

1925 Pourvu qu'il les ait ratés ! S'il y avait mort d'homme, ce serait le bouquet ! 1925. La bonne vie
1937 Mais le meilleur de cette visite c'était pour la fin ! Les traitements gynécologiques !… la spécialité de Touvabienovitch, le bouquet ! 1937. Bagatelles pour un massacre
1968 Ça, par exemple, c'était le bouquet ! Elle la cherchait sa trempe ! 1968. Le terminus des prétentieux
1950 les clientes qui roulaient des yeux blancs quand on les trouvait seulabres et qui consentaient bien à acheter la pacotille pourvu qu'on les carambole, ça c'était le bouquet 1950. Ainsi soit-il
1964 Une nuit en appela une autre, en exigea encore de nouvelles. À la fin de la semaine, c'était le bouquet, j'étais devenu jaloux 1964. Folle à lier
1938 Tu te moques de moi, c'est le bouquet ! 1938. La grosse galette (Comédie gaie en trois actes)
1888 Il ne manquait plus que cela, c'est le bouquet ! 1888. Le train de 8 h. 47
1977 Ils contrôlent déjà la piste d'envol. Avec le piton en plus, ça va être le bouquet. 1977. Faut pas rire avec les barbares

<8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).