péter le feu

registre moderne : 5 fréquence : 4

péter le feu locution

Être très animé, tirer, exploser ; au fig. rouler vite, être très performant

1999 J'ai pété le feu pendant une quinzaine de kilomètres. Nous étions six échappés et je me sentais tellement fort que je n'ai pas pris de coupe-faim ni le comprimé restant. Je craignais de me faire exploser la caisse. 1999. Massacre à la chaîne 1999 Dans les quelques occasions, très rares, où il a suivi un traitement au Medrol, un anti-inflammatoire contenant un peu de cortisone, pour dégager ses sinus, il pétait le feu ! 1999. Massacre à la chaîne 1955 une bagnole, sortant je ne sais d'où, fonce et ça pète le feu 1955. Faux frère (nouvelle), dans Les enquêtes de Nestor Burma et les Nouveaux mystères de Paris 1950 Par rafales de trois, feu… ça pétera le feu 1950. Ainsi soit-il 1949 Ça pète le feu, vous savez, en Indochine ? 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 514