se déballonner

date : 1920 registre ancien : 8 registre moderne : 7 fréquence : 20

se déballonner

Perdre courage, perdre sa contenance, céder face à qqun, qqchose ; renoncer, abandonner, s'esquiver ; ne pas oser, avoir peur ; avouer

Synonyme : avouer, parler, faire des révélations, peur, avoir peur, craindre

1998 On se demandait comment les voyous étaient si bien renseignés […] Pour moi, ma religion est éclairée. L'IGS avait ce jeune inspecteur dans le collimateur depuis un certain temps et il s'est complètement déballonné. 1998. Il faut tuer René Dousquet ! 1949 Ce n'est pas que je croyais Douglas susceptible de se déballonner et de cracher le morceau, au contraire, mais on ne sait jamais ce qui peut arriver 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain <2 citation(s)>

DÉBALLONNER (SE), verbe pronom. réfl. A.− Pop. Manquer de courage, d'audace; renoncer. Synon. se dégonfler* (fam.).Rester, c'était se dégonfler, se « déballonner » (Fallet, Banl. sud-est,1947, p. 381). Prononc. : [(sə) debalɔne], (je me) déballonne [debalɔn]. Étymol. et Hist. 3. ca 1920 se déballonner « craindre, être intimidé » et « avoir peur, reculer » (Ch.-L. Carabelli, [Lang. pop.]). Dér. de ballon*; préf. dé-*; dés. -er; 3 à rapprocher de se dégonfler*. (tlfi:déballonner) /

pneu, ballon, pour remplacer se dégonfler (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 134