plaie

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 25

plaie & la plaie ; quelle plaie ; la plaie de X n.f.

Ce qui est pénible, désagréable, problématique, nuisance, problème sérieux ; souffrance ; mal social

Synonyme : désagréable, pénible, qui ne fait pas plaisir

1871 La défiance et la division, deux choses qui ne peuvent pas exister l'une sans l'autre ! La compétition des pouvoirs, c'est la plaie ! 1871. Le Père Duchêne (59) 1955 Les sosies, c'est la plaie 1955. Faux frère (nouvelle), dans Les enquêtes de Nestor Burma et les Nouveaux mystères de Paris 1952 La plaie, c'est la jeune fille. Il n'y a pas pire comme dégueulasserie, sinon deux jeunes filles 1952. Mon taxi et moi 1966 La plaie du métier, c'était les amateurs, surtout lorsqu'ils étaient idéalistes 1966. Calone est arrivé 1963 les types comme vous, Serguine, les fanatiques, c'est la plaie du monde ! 1963. Cap pour "Gemini" 1976 Plaie de nos promenades publiques l'exhibitionniste, s'il est dans la foule, se double d'un « frôleur » ou d'un « frotteur » 1976. Un septennat policier - Dessous et secrets de la police républicaine 1862 Je ne veux pas qu'on se marie chez moi… Les ménages sont la plaie des maisons. 1862. Le beau Narcisse - comédie-vaudeville en un acte 1916 le cabotinage est la plaie du siècle. 1916. Méditations dans la tranchée 1899 Les « trimardeurs » sont la plaie des campagnes, en tant que mendiants. Ils en ont aussi l'épouvante. Le quignon de pain ou la pièce de billon leur sont donnés par crainte. 1899. Bistrouille et Jean Hiroux. Contes du Petit Pioupiou 1949 C'était la plaie du Quartier, la terreur de la caserne 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain <10 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 329