tartignolle

date : 1925 registre moderne : 8 fréquence : 10

tartignolle

& tartignole ; tartignol

adj.

Tarte, idiot ; laid ; médiocre, misérable, de basse qualité ; vilain, affreux ; sans intérêt, pas joli ; nul, minable, sans intérêt

Synonyme : qualité (de mauvaise), laid, personne laide

Morphologie : -ignol

1952 Comme course, c'est plutôt tartignolle. Je sais bien que les habitués donnent dix francs et qu'il n'y a a que deux soixante-quinze au compteur, mais une course à Auteuil aurait mieux fait mon affaire 1952. Mon taxi et moi 1952 il y en a peut-être de belles, mais il y en a pas mal de tartignolles 1952. Mon taxi et moi 1957 Il doit loger ailleurs [que dans un garni sordide], dans un hôtel moins tartignole 1957. Les eaux troubles de Javel 1949 Décidément, ce J 3 était moins tartignolle que je ne l'avais pensé. Il ne s'est pas dégonflé 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain 1974 J'allais essayer d'être un autre homme. Pas celui d'hier soir, très tartignole et sans le moral. J'allais me faire un petit kawa et lever maman. 1974. Le roman d'un turfiste 1956 Et soudain… Soudain… Franchement, il est tartignole le zouave qui a dit que les miracles n'avaient lieu qu'une fois ! 1956. Fais gaffe à tes os <6 citation(s)>

De tarte et suff. (p.-ê. lyonnais) -gnolle (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 556