pépée

date : 1879 registre moderne : 7 fréquence : 28

pépée & pépée terrible ; pépé n.f.

Femme, jeune femme désirable, jolie fille ; en appellatif à jeune femme ; (poupée)

Synonyme : femme (général)

1976 Ce qui me plaît dans la partouze, c'est qu'il y ait plein de pépées qui attendent que je les prenne. 1976. Dire nos sexualités 1961 Ces rues chaudes des Halles et du Sébasto sont hantées jour et nuit par deux catégories de filles peu joyeuses : 1) des pépées bien maquillées et paraissant bien « roulées » dans leurs pull et jupe fendue jusqu'au-dessus du genou ; 2) des « prix à réclamer » parmi lesquelles beaucoup de celles dont il est question plus haut et dont la mise est quelque peu négligée. 1961. L'hydre aux mille têtes 1952 Et puis elle a son allure ! C'est une pépée terrible. Tu sais qu'elle a été mannequin 1952. Une fille du tonnerre 1955 Ah ! c'te pépée, comment qu'elle est baraquée ! j'ai le palpitant qui danse une drôle de fantaisie 1955. Pas de pitié pour les caves 1969 une photo de la pépé blonde bien connue dédicacée 1969. Au décarpillage 1949 on peut plus les tenir, avec deux sous de cheveux flous, un bout de nez rose et un oeil humide, une pépée vous les mène par la queue 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain 1953 –Où que je te dépose, pépé ? 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? 1953 Avec ça [Buick], vous allez pouvoir vous en payer des pépés, chevrote le mécano qui a l'air assez vicieux. 1953. ...et ça continue ! 1956 pour les hôteliers, les clients se divisent en deux catégories : les convenables et les pas convenables. Notez que les convenables ne sont pas fatalement ceux qui portent des cols amidonnés et qui ne montent pas de pépé… 1956. Fais gaffe à tes os <9 citation(s)>

Onomat. tirée de poupée (GR) / 1879 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 219