à toute pompe

date : 1920 registre ancien : 8 registre moderne : 8 fréquence : 18

à toute pompe

& à toutes pompes

locution

Rapidement, à vive allure, à toute vitesse, en courant

Synonyme : vite, rapidement

1955 –La police ! la police ! j'en ai entendu qui bramaient. Et plus loin, le moteur d'un car de poulets qui se ramenait à toute pompe. 1955. Mollo sur la joncaille
1947 Le miteux doit filocher à l'école à toutes pompes 1947. L'argot à l'école - Scène comique racontée en argot par Léon Stolle, dans L'argot tel qu'on le parle, agrémenté de récits amusants racontés en français et en argot
1982 Je m'élançai à toute pompe pour la rattraper 1982. Qui vous parle de mourir ?
1957 Vous déminez, et moi je me trace à toute pompe ! 1957. Deux ans sur les mines
1952 Tout d'un coup : bing ! On ramasse ça dans le plexus, on ressaute et au fin fond du labouré, qu'est-ce qui s'amène, à toutes pompes ? Le lièvre. 1952. Émile et son flingue
1949 Ça m'excita tellement ses attitudes lascives que je pris sa taille et, sans un mot, je l'entraînai vers l'hôtel à toute pompe 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain
2011 Je dévale l'escalier à toute pompe. 2011. La nuit du vigile
1953 et vois une puissante bagnole noire s'amener à toute pompe. 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?

<8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).