se mêler de ses oignons

date : 1901 registre moderne : 6 fréquence : 31

se mêler de ses oignons

& c'est pas tes oignons ; ce n'est pas ses oignons ; se mêler des oignons de qqun ; s'occuper de ses oignons ; ce ne sont pas mes oignons ; pas mes oignons ; c'est ses oignons ; c'est vos oignons ; c'est tes oignons ; mes oignons ; les oignons de

locution

S'occuper de ses affaires ; ne pas se mêler des affaires d'autrui, ne pas poser de question, ne pas être indiscret ; ce ne sont pas tes affaires, ça ne te regarde pas, ça ne te concerne pas ; ce sont tes affaires, cela te regarde, cela vous concerne

Synonyme : curieux, indiscret

Famille : occupe-toi de X

17198.jpg: 465x700, 101k (25 juin 2012 à 20h25)

1914 Et qu'est-ce que t'as fait, la poule ?… Nib !… –T'emballe pas, fausse couche : c'est pas tes oignons, ça ! 1914. In memoriam, dans Racaille et parias
1966 y a un vieil adage qui dit : Chacun s'occupe de ses oignons. Et ben, qu'on nous foute la paix… 1968. Les barjots
1925 Et si elle me plaît, moi. C'est tes oignons ? 1925. L'Equipe
1955 Et occupez-vous de vos oignons. Vous aurez déjà pas mal à faire 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement)
1955 J't'ai déjà répondu que j'avais assez de mal à m'occuper de mes oignons, sans aller m'amuser à jardiner les salades de mon voisin 1955. Pas de pitié pour les caves
1972 Voilà un échantillon de ce qui t'attend si tu veux nous emmerder avec tes singeries. Tu es militaire, tu as fait une bêtise, tu fais le fou pour t'en sortir, c'est tes oignons 1972. Cambrioles - Les bouleversants mémoires de l'Arsène Lupin de l'après-guerre
1954 Mes affaires c'est mes oignons, ça ne servirait de rien que je t'entraîne dans des turbins 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
1917 Brigadier, occupez-vous de vos oignons ! Je vous demande-t-il l'heure qu'il est ? 1917. Les chars d'assaut à Juvincourt
1953 Vous, dit Jude, mêlez-vous de vos oignons ! 1953. Allons z'enfants
1978 sa mimique indique bien ce qu'il pense : « Savent plus quoi inventer, ces bureaucrates des méthodes. Feraient mieux de nous demander notre avis à nous, de la production, on connaît le boulot. Enfin, c'est leurs oignons… » 1978. L'établi
1911 Les oignons du bon Dieu, je n'ai jamais coupé là-dedans… 1911. Le journal à Nénesse
1977 Connerie noire, ça – pas de préférer les gironds, ça c'est pas mes oignons, mais de promettre le tribunal militaire pour un viol. Parce que, ici, dans les coutumes locales, n'existe pas, le viol. 1977. Faut pas rire avec les barbares
1953 de te donner un conseil. Occupe-toi de tes oignons et joue pas aux marles, ça te changera… 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?
1953 –Alors on l'a tué ? La question était précise, mais ne fit pas sourciller la jeune femme. –Ça, c'est pas mes oignons… c'est votre boulot. 1953. Prosper en croque

<14 citation(s)>

OIGNON, subst. masc. c) Pop. et fam. S'occuper, se mêler de ses oignons. S'occuper, se mêler de ce qui vous regarde. Occupe-toi de tes oignons. Hé l'homme, je t'ai déjà dit de t'occuper de tes oignons, me répondit le Grec en me tournant le dos (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p.216) 2. Tu connais du monde à Marseille? Non. Alors, mêle-toi de tes oignons, je te l'ai déjà dit. Bien, patron. Mais on n'a pas idée de faire de la contrebande sur ces côtes, dans un pays déjà trop riche en vin. CENDRARS, Bourlinguer, 1948 p.173. Ce n'est pas mes/tes/ses oignons. Cela ne me/te/le regarde pas. Il ne reste plus que les gardes. Eux, tout ça, cela leur est égal; c'est pas leurs oignons. Ils continuent à jouer aux cartes (ANOUILH, Antig., 1946, p.212). C'est mes oignons. Cela ne regarde, ne concerne que moi. Tu feras un riche pion!... Pour le rapport, laisse tomber, hein! (...) c'est mes oignons, comprends-tu? (VERCEL, Cap. Conan, 1934, p.56). Étymol. et Hist. 1901 c'est pas mon oignon (BRUANT, s.v. affaire); 1922 c'est pas tes oignons (THARAUD, Randonnée Samba Diouf, p.119); 1948 occupe-toi/mêle-toi de tes oignons (CENDRARS, Bourlinguer, p.173 et p.216) (tlfi:oignon) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).