l'avoir sec

date : 1914 registre ancien : 7 registre moderne : 8 fréquence : 18

l'avoir sec

locution

Ne pas être content, être déçu, être dupé, être de mauvaise humeur, être en colère, contrarié, ne savoir que dire ANG : to be sorry (disappointed)

Synonyme : déçu, insatisfait, dépit, colère (être/mettre en), énerver, humeur (mauvaise), bouder, mécontent

1965 Comment que je l'aurais sec si maintenant j'étais à l'hosto avec une blessure !… 1965. La débâcle
1960 Louis l'a sec. Ça va être plus coton qu'il l'imaginait de scier cette grande pute ! 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
1925 Tout de même, après avoir été ton maître, tu devais l'avoir sec de revenir sur la banquette 1925. La bonne vie
1937 Enfin tout ce qu'on bafouille pour se débarrasser d'une pelure… d'un foutu fâcheux… Je commençais à l'avoir sec 1937. Bagatelles pour un massacre
1972 je me voyais pour la première fois mettre en prison sans avoir commis un délit. Je l'avais sec 1972. Cambrioles - Les bouleversants mémoires de l'Arsène Lupin de l'après-guerre
1953 Tu parles si je l'avais sec 1953. Allons z'enfants

<6 citation(s)>

(Avoir le) gosier* sec. [P. ell. du subst.] Au fig., pop. L'avoir sec. Être déçu, mécontent, furieux. On avait beau faire les mariolles, le barbu et moi, on l'avait sec malgré toute la flotte (Vialar, Morts viv., 1947, p. 418). 1918 l'avoir sec (le gosier) (Dauzat, Arg. guerre); 1936 id. « éprouver une vive contrariété » (Céline, Mort à crédit, p. 462) (tlfi:sec) /

(1914-18, argot de la guerre, selon Dauzat; orig. obscure; p.-ê. «le gosier sec»). Fam. L'avoir sec : éprouver une déception, une contrariété; être mécontent, furieux (de qqch.) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).