pluches

date : 1908 registre ancien : 6 registre moderne : 6 fréquence : 9

pluches & corvée de pluches ; être de corvée de pluches ; aux pluches ; faire les pluches n. f. pl.

Épluchage (de légumes) ; éplucher les pommes de terre, carottes, etc., être de corvée de cuisine ; appel à la corvée d'épluchage

Usage : militaire, guerre, prison, carcéral

17041_aux_pluches_petiet.jpg: 800x523, 274k (21 mai 2017 à 22h31) 17041_la10e_aux_pluches.jpg: 1020x697, 268k (21 mai 2017 à 22h30) 17041_la_24_aux_pluches.jpg: 800x560, 172k (21 mai 2017 à 22h30) 17041_souvenir_des_pluches.jpg: 849x552, 67k (21 mai 2017 à 22h30) 17041_souvenir_des_pluches_mayence_1925.jpg: 1019x671, 90k (21 mai 2017 à 22h30)

1977 j'ai tiré deux mois et demi de prison. Je faisais les chiottes, je balayais la cour, j'étais toujours de corvée aux pluches et nettoyage de la cuisine. 1977. Une vie de cheval 1944 Mais la voix du chef Raynaud hurle soudain sur le palier : « Aux pluches ! Aux pluches ! ». Les clefs grincent dans les serrures. Les détenus, qui sommeillaient, se lèvent 1944. Dans les prisons de la milice - Un mois au château des Brosses 1944 Douet descend aux « pluches ». D'autres coupent des arbres et posent des barbelés. 1944. Dans les prisons de la milice - Un mois au château des Brosses 1971 Je faisais de temps en temps les pluches avec tout le monde, un peu la vaisselle, le reste du temps avec Mamy. 1971. Histoire de Michèle 1953 Mais, en vrais soldats, on les astreignait à la fatidique corvée de « pluches », leur seule intrusion dans le domaine sacré du ravitaillement 1953. Allons z'enfants 1998 les cuisines réclamaient la « section de pluches ». J'y ai conduit la totalité de la compagnie. Sans pagaille 1998. Section Bordel 1953 Je suis descendue par cette échelle, le maître d'hôtel m'a aperçue, et j'approche de trois bons visages souriants. Entre les visages il y a un tas de patates : corvée de pluches. 1953. Racleurs d'océans 1977 Je préférais la taule, avec quelques romans et un bouthéon. Il commence à faire froid et la taule au moins est chauffée, et pas de corvée de pluches le matin, pas d'appel la nuit. 1977. Faut pas rire avec les barbares <8 citation(s)>

PLUCHES, subst. fém. plur. A. − Arg. milit., fam. Épluchage des légumes, notamment des pommes de terre. Corvée de pluches; aux pluches. P. méton. Épluchures de légumes. Elle fulmina: −Plus fines tes pluches! Je te l'ai dit cent fois (H. Bazin, Lève-toi, 1952, p.88). Prononc.: [plyʃ]. Étymol. et Hist. 2.a)arg. milit. 1908 (d'apr. Esn.); b) 1935 peluches «épluchures de légumes» (G.Dumont, Pt dict. ou rec. de mots, noms et termes en usage à Bourbon). Forme fém. du norm. pluc « épluchure, ordure » (La Muse Normande de David Ferrand, éd. A.Héron, I, 12, 24), déverbal de l'anc. verbe peluchier « éplucher » (éplucher*, peluché*) cf. aussi l'a. pic. peluc subst. masc. « ce qui reste du grain après qu'il a été vanné » (1253 doc. ds Gdf.). (TLFi) /

1908, DHAF (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 451