ferme

registre moderne : 3 fréquence : 65

ferme

adv.

Adverbe d'intensité : fermement, beaucoup, fort

1906 –Il ponte ferme, M. Pessaire ? –Des fois. Ainsi, aujourd'hui, il a mis cinq louis sur un cheval qui partira à la cote de trente contre un. –Il a une chance ? –La même que vous. –Alors ? –Aussi j'ai étouffé le pari. –Étouffé ? –Au lieu de le donner à l'agence, je l'ai gardé pour moi… C'est tout profit. –Mais si le cheval gagnait, tout de même ? –Ne me parlez pas de ça ! si ça arrivait je serais nettoyée. 1906. Dans un fauteuil
1935 Nous tapons des godillots jusqu'à ce que sorte du rouf un type qui devait y roupiller ferme. 1935. Mer Noire
1937 Sais-tu qu'en ce moment présent, dans la prévision des événements, qui se rapprochent… on « épure » ferme et à tour de bras, tous les bureaux de tous les Ministères de la Guerre 1937. Bagatelles pour un massacre
1949 Il courait les filles, bien entendu, picolait ferme sous les tonnelles 1949. Mémoires d'un contrôleur des wagons-lits recueillis par René Delpêche
1893 on est au dessert et Maxime remarque que Jean bande ferme… Je ne pouvais m'empêcher de rougir 1893. Autour du mariage de Paulette ou un bon ménage moderniste
1915 Oui, tu as raison… faut veiller ferme, aujourd'hui… 1915. Les poilus de la 9e
1953 Chalumot s'ennuyait ferme 1953. Allons z'enfants
1953 Dans ce foutu métier, il faut s'accrocher ferme, serrer les dents, et n'avoir pas trop d'ambitions 1953. Allons z'enfants
2004 Parce qu'on y croyait ferme à l'époque. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne

<9 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).