brûler la politesse

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 25

brûler la politesse & brûler la politesse à locution

■ Partir sans dire au revoir, quitter brusquement qqun, partir sans prévenir ; ■ s'enfuir, s'échapper, déserter ; (passer sans s'arrêter) ; ■ ne pas respecter un certain ordre chronologique

Synonyme : fuir, s'enfuir, se sauver, s'échapper, s'évader, partir, s'en aller

1925 Averti sans doute par quelque complice de l'arrivée imminente de la police, le sinistre trio tenta au dessert de brûler la politesse aux inspecteurs postés rue de la Gaieté 1925. La bonne vie 1954 je jeune sergent […] se trouvait sans le sou et sans emploi. Il avait brûlé la politesse à son unité, alors cantonnée à Corfou 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville 1832 Allant chaque matin entre les deux barrières extérieures pour remplir les fonctions de sa charge dans la prison, il lui était assez facile de brûler la politesse aux Anglais 1832. Le négrier - Aventures de mer 1925 c'est à peine si on retrouverait la moitié et peut-être moins encore des voyageuses qui pouvaient si facilement s'enfuir et brûler la politesse à l'administration pénitentiaire 1925. Souvenirs d'un médecin des prisons de Paris (1914-1918) <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 127