floueur

date : 1771 registre ancien : 9 registre moderne : 6 fréquence : 22

floueur & floueuse (fém.) n.

Tricheur, escroc au jeu, type de filou exploitant les maisons de jeu, celui qui tient des jeux défendus, voleur (au jeu) ; voleur, coupeur de bourse, voleur à la tire, ancien nom du tireur (voleur avec adresse) ; escroc (finance, bourse) IT : barattiere, ladro al gioco

Synonyme : voleur, tricheur, escroc Usage : pickpocket

1863 (À l'abbé.) Est-ce qu'il est en or, vot' crucifix, ô mon père ?… –Non, ô mon fils… l'Église est trop pauvre… c'est de l'argent doré. –Ah ! vieux floueur ! vous collez ça pour de l'or à vos paroissiens !… Vous faites bien !… ces mufles-là… 1863. Le dernier jour d'un condamné 1829 Tu verras des ecarpes, des sorgueurs, beaucoup de tireurs et de carreurs, et surtout des floueurs 1829. Mémoires d'un forban philosophe <2 citation(s)>

Dérive de frouer - venant, lui, du cri des oiseaux nocturnes (frou, frou) et particulièrement de la chouette - tricher au jeu (SAINXIX) / Dans l'origine, floueur signifiait : qui cherche la floue = affluence, foule (VID) / Floueur : ce nom vient de floue = foule (Froment) / De flouer (orig. incert., p.-ê. de frouer «tricher au jeu», v. 1460, Villon (mais le sens est douteux); de l'anc. franç. froer, du lat. fraudare «tromper en fraudant») (GR) / homme recherchant la foule (de floue) (Chabot1835) / 1771 dans TLF ; joueur : 1821 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 558