bac

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1860 registre ancien : 7 fréquence : 11

bac & bac' ; tailler un bac n.m.

Baccarat ; jouer au baccarat

Morphologie : apocope Usage : jeu, triche

1867 Tandis que le Piednoir chauffait (Courtisait) à la fois la femme d'un général et une goualeuse (Chanteuse) en vogue, le Rabouin, au Casino, taillait tous les soirs son petit bac et paumait des masses de pognon (Perdait beaucoup d'argent au baccarat). 1867. Les Malfaiteurs 1914 D'abord, moi, je taille un bac volontiers… quand il y a de la duchesse dans les cercles des casinos… 1914. Passagers de choix, dans Racaille et parias 1882 ils jouent dans l'École, choisissent une salle d'étude non fermée, mettent des couvertures aux fenêtres pour intercepter la lumière et taillent un bac sur les bancs, les tables ou le bureau du professeur. 1882. Nos farces à Saumur 1917 Avant mon arrivée, ils jouaient le poker, le bridge, le bac… des jeux de princes ! 1917. Chignole (la guerre aérienne) 1914-1919 Déjeunons à Sailly à la première section. Repas pépère maous poil poil. Poulet. Petits pois. Champagne. On joue au bac. Je perds quarante sous. [13/12/1914] 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées 1974 Oh, mais alors, moi, je suis intransigeant ! Un petit bac', même, je suis pas contre, une chouette, un pharaon, un tarot… 1974. Le roman d'un turfiste <6 citation(s)>

Abréviation (LAR, 6e) / Abréviation (DEL) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 929