attraper

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 5 registre moderne : 5 fréquence : 16

attraper & s'attraper ; se faire attraper

Critiquer vertement, reprocher, injurier, éreinter qqun ou une oeuvre ; réprimander, se faire gronder ; se faire siffler (th.)

Synonyme : insulter, injurier, réprimande, réprimander, gronder

1968 Si c'est pour te faire attraper, tu n'es pas à une minute près ! 1968. Le terminus des prétentieux 1904 Non, non, merci ! Une autre fois. N'ai pas le temps maintenant. La patronne m'attraperait ! 1904. La jungle de Paris 1918 Nous nous sommes aussi attrapés, heurtés ; nous nous sommes dits toutes nos vérités qui n'étaient pas toujours jolies. 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917) 1917 Maman qui m'accompagnait prenait de ces impatiences ! Elle s'attrapait avec les auxis ; elle était suffoquée qu'ils ne te connaissent pas. Tu penses ?... son futur gendre ! 1917. Chignole (la guerre aérienne) 1933 Je me suis fait attraper parce que je suis rentrée trop tard et que la soupe était servie. 1933. Puberté. Journal d'une écolière 1933 Obéir, ne pas pouvoir agir à sa guise, selon son désir, être forcée de toujours se dire : si je fais ça, je vais me faire « attraper », si je vais là, qu'on me voie, je vais être grondée 1933. Puberté. Journal d'une écolière <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 961