marine

fréquence : 2

marine

justice (roue) ; justice

xxxx Ilz appellent la justice de quelque lieu que ce soit la marine ou la (rohe) rouhe xxxx. Extraits du procès des coquillars, dans Etudes sur l'argot français <1 citation(s)>

Marine, réfère à roue ; marine réfère à marri = affligé et égaré d'où l'a. fr. marin = affligé ; mais marine prise dans sens actif : c'est elle qui marrit l'accusé. D'autre part marrine est ancienne forme de marraine (celle qui baptise) mot qui signifie désigner, énoncer, promettre solennellement et on peut imaginer que pour les Coquillards ce 'baptême' n'allait pas sans quelque allusion à la question de l'eau (GUIR cité par MATH) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 102