cantiner

date : 1927 registre moderne : 6 fréquence : 17

cantiner

& feuille à cantiner

v.tr.

Acheter des objets (ou nourriture) avec son argent (en prison), acheter à la cantine de la prison

Usage : prison, carcéral

1999 Sous l'oeilleton aveuglé il a accroché ine boîte qui lui permet de mettre les feuilles à cantiner qui sont de toutes les couleurs et chaque couleur représente le jour où l'on veut recevoir ses provisions. 1999. Boumkoeur 2009 –Comment on fait pour la vaisselle ? […] –Laisse, c'est le môme qui la fait, je le paie en cigarettes. Il a pas de quoi cantiner, avait répondu l'adulte. 2009. Le Ciel sur la tête 2009 Pour les cigarettes, ne t'en fais pas, je ne fume pas, je t'en cantinerai. 2009. Le Ciel sur la tête 2002 Le détenu avait cantiné des oeufs, du sucre, de la farine et avait fait un quatre-quarts 2002. Matonne ! Mémoires de Fresnes et d'ailleurs 2002 Les détenus ont la possibilité de cantiner de nombreux produits alimentaires comme de la viande ou de la farine 2002. Matonne ! Mémoires de Fresnes et d'ailleurs 1954 Le fait est qu'en cabane, avec tout ce fric, tu pourras cantiner 1954. Le soleil naît derrière le Louvre 1999 Ça représente une bonne trentaines de paires d'espadrilles. Impossible pour mon ami et moi d'en cantiner une telle quantité sans attirer l'attention. Fiston se chargera de ça. Il fera cantiner tout l'étage puis ceux du H. 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand) 1999 Souvent tu cantines Paris-Match et il te manque des pages, un article qui leur semblait vilain pour les gentils détenus, ou simplement une fille en photo trop dénudée. 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand) 1999 Tu as eu tort, petite gouape, de profiter de la situation, je te taxe, tu me donneras tes bières chaque jour et tu me cantineras un peu puisque tu es bien assisté. 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand) 1973 Avec le franc qu'on lui donne, il a le droit de cantiner. Ce qui signifie qu'il peut s'acheter de la nourriture 1973. Le petit paradis 1987 En principe, l'alcool ne rentre pas ici, sauf la bière que l'on peut cantiner à raison d'une canette par jour. 1987. Voyage à l'intérieur des prisons - Témoignage 1987 Je voudrais cantiner quelques cigarettes, du savon et le nécessaire pour me raser 1987. Voyage à l'intérieur des prisons - Témoignage 1962 Comme elle s'est cantiné de la vaisselle en double, elle n'a pas besoin de la faire après chaque repas 1962. Bibiche <13 citation(s)>

CANTINE, subst. fém. Rem. On rencontre ds la docum. le verbe trans. cantiner, arg. Faire des achats à la cantine d'une prison. Cantine de départ [pour le bagne] en linge et vivres (...) il arrive souvent que la came manque aux uns [qui l'ont payée] et que ceux qui n'ont rien cantiné en ont (A.-L. DUSSORT, Journal, 1930, p. 3). Emploi abs. [L'avocat à Arthur] (...) je dépose au greffe une petite somme (...) vous pourrez ainsi cantiner jusqu'à votre transfert à Sainte-Anne (H. BAZIN, La Tête contre les murs, 1949, p. 160). (tlfi:cantine) /

De cantine (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 561