goualer

date : 1837 registre ancien : 9 registre moderne : 8 fréquence : 35

goualer

& (gualler ; gauler ; ganaler ; goëler)

Chanter, chanter dans les rues ; crier, pleurer ALL : singen / ANG : to sing / IT : cantare

Synonyme : chanter

Morphologie : n/u

Famille : goual- (chant, cri, chantage)

1952 Le pick-up se met à goualer une rengaine 1952. Mon taxi et moi 1875 qui est chanteuse des rues et qui, chaque jour, dans les cours, sur les emplacements autorisés, dans les cabarets borgnes, va goualer des romances sentimentales et prétentieuses 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870 1911 Elle me gouala doucement contre l'oreille 1911. Le journal à Nénesse <3 citation(s)>

Doublet de gouailler (railler) comme escale et écaille : mouvement de la bouche (go) (SCHW1889Tirelarigot) / Gueuler (AYN) / Var. probable de gouailler / de l'argot des malfaiteurs, passé dans la LP (Dauzat1918) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 998