se saouler la gueule

registre moderne : 8 fréquence : 21

se saouler la gueule & se soûler la gueule ; se saoûler la gueule ; soûler la gueule ; saouler la gueule locution

Se soûler, s'enivrer, boire de l'alcool avec excès ; enivrer

Synonyme : souler (se), s'enivrer, boire de l'alcool Famille : gueule Usage : alcool, ivrognerie, boire

1935 –Les bâbordais se sont saoulé la gueule, Commandant. Nous allons prendre leur quart. 1935. Mer Noire 1955 Il est possible qu'il se soit soûlé la gueule et la sonnerie du téléphone est trop faible pour le réveiller 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement) 1980 tu leurs dis […] de pas se laisser soûler la gueule par eux, – ça les fait bien rigoler ces vieux bonhommes de voir les élèves ivres 1980. Je ne veux plus aller à l'école 1973 Mon père, il se saoule la gueule 1973. Le petit paradis 2004 un sous-lieutenant kabyle qui menait joyeuse vie, se saoulait la gueule régulièrement 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 393