avaleur

fréquence : 1

avaleur

prisonnier qui avale n'importe quoi pour aller à l'hôpital ou se faire opérer

1973 Les avaleurs pour commencer, qui avalaient vraiment n'importe quoi ! C'est ainsi que disparaissent des l'œsophage des prisonniers des fourchettes, des couteaux, des clous, des vis, des canifs ouverts 1973. Le petit paradis

<1 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).